Bébés reborn ; c'est quoi ce truc ?


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Animaux

-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 15:49 pm    Sujet du message:
En te lisant Lyriss, j'ai plus l'impression que tu es un pseudo-scientifique justifiant ses expériences sur les animaux en disant "Ne faîtes pas preuve d'anthropomorphisme, les animaux ne sont pas comme nous, ils ne ressentent pas la douleur, ni l'amour, ni la peur alors ne nous gênons pas" qu'une personne qui aime les animaux.
Ceux-ci s'attachent aux personnes qui les ont choyé. Même si ce n'est pas de l'amour à proprement parler, on ne peut pas nier ce genre de lien.

Et ta provoc je n'ai pas compris. Les hommes ont une éthique que les chats n'ont pas. Eux c'est juste de la cruauté entre animaux.
Lyriss
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10770
Localisation: Grenoble

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:02 pm    Sujet du message:
-Tutiz? a écrit:
Et ta provoc je n'ai pas compris. Les hommes ont une éthique que les chats n'ont pas. Eux c'est juste de la cruauté entre animaux.


Mais non justement ce n'est pas de la cruauté … la cruauté est un concept moral humain qui n'est pas applicable a un chat et une souris. Essayez de faire un effet de détachement.
-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:17 pm    Sujet du message:
La cruauté est une sensation : celle de maltraiter par plaisir. Le chat prend son pied a malmené le souriceau ==> Le chat est cruel.

Je pense très sincérement que ce n'est pas par instinct que le chat fait ça, mais bien qu'il a conscience qu'il joue avec sa victime, qu'il le domine, qu'il montre sa supériorité.

L'homme fait exactement la même chose. Regardes la soah et les bourreaux des camps nazis. Certains prennaient leurs pieds à tuer les déportés, non pas par conviction, mais parqu'ils montraient qui était le dominateur.


Dernière édition par -Tutiz? le Sam Nov 19, 2011 16:21 pm; édité 1 fois
Saphir
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 17 Juin 2008
Messages: 391
Localisation: Sud^^

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:20 pm    Sujet du message:
-Tutiz?, je crois que Lyriss ne comprendra que les choses scientifiques dépourvues de toute autre interprétation, sans même avoir pris la peine de regarder vraiment un animal et se contentant de lire des livres de soi disant experts en animaux Wink Nous ne pouvons que nous incliner devant son grand savoir! xD
-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:26 pm    Sujet du message:
Lyriss a raison sur le fond, mais pas sur la forme.
Lyriss
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10770
Localisation: Grenoble

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:27 pm    Sujet du message:
L'homme peut être cruel avec un autre être vivant car il est doué d'empathie, cette faculté de se mettre a la place de l'autre est indispensable du concept de cruauté. Or un chat ne peut pas se projeter dans la souris, c'est une capacité qu'il n'a pas. Et d'autre parts, les chats jouent avec les souris par simple plaisir, tout comme ils joueraient avec une feuille morte, sauf que al souris bouge et réagi, ce qui est bien plus marrant.

Une fois encore c'est l'exemple flagrant d'un anthropomorphisme.

Je ne commenterais même pas la comparaison du chat et la souris avec les nazi et les juifs.
-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 16:33 pm    Sujet du message:
Et les psychopates ?
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 17:50 pm    Sujet du message:
Le psychopathe est anormal parce qu'il n'a pas d'empathie. Or, c'est la norme chez les animaux. D'où le fait qu'on parle de bestialité, d'ailleurs.

Je plussoie abondamment Lyriss. Dire que les sentiments des animaux et ceux des humains ne sont pas comparables, ça n'a rien de dégradant pour les animaux. C'est dommage que leurs amis aient trop souvent la mauvaise foi de prendre la mouche parce qu'ils ne savent pas distinguer différence de degré et différence de type (soit quantitatif / qualitatif).

C'est pas mieux ou moins bien ; c'est autre chose.

Tout comme les poupées en silicone ; c'est autre chose.
-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 18:39 pm    Sujet du message:
On sait que les sentiments animaux/humains ne sont pas comparable. Mais il y a un monde entre dire ça et penser que les animaux sont des êtres sans sentiments, réagissant mécaniquement.
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 18:49 pm    Sujet du message:
Pas de sentiments, effectivement. Le sentiment implique déjà une réflexivité (au sens où on l'emploie pour les humains, mais comme il n'y en a pas d'autre...).
-Tutiz?
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 25 Sep 2011
Messages: 381
Localisation: Paris

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 18:56 pm    Sujet du message:
Les animaux ressentent la peur, le stress ... Si ce ne sont pas des sentiments, qu'est-ce que c'est ?
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 18:56 pm    Sujet du message:
Des émotions.
Saphir
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 17 Juin 2008
Messages: 391
Localisation: Sud^^

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 23:07 pm    Sujet du message:
-Tutiz? a écrit:
On sait que les sentiments animaux/humains ne sont pas comparable. Mais il y a un monde entre dire ça et penser que les animaux sont des êtres sans sentiments, réagissant mécaniquement.


C'est cela que je veux dire aussi.

Plasma, une émotion est un sentiment, prouvé par la définition du dico l'internaute :

"émotion, nom féminin,
Sens 1: Vif sentiment provocant un trouble. Synonyme de sensation.
Sens 2 :Manifestation d'un sentiment."

Donc un animal a des sentiments, mais pas aussi développés qu'un humain, puisque nous sommes les êtres les plus évolués.
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 23:31 pm    Sujet du message:
Saphir a écrit:
prouvé par la définition du dico l'internaute

Bien sûr, la fameuse entreprise lexicologique faisant autorité dans toutes les terres francophones ! Face à de telles références, je m'écrase et je range au placard ma citation de Kant
(qui écrivait : «L'émotion est un sentiment d'un plaisir/déplaisir actuel qui ne laisse pas le sujet parvenir à la réflexion.» ou encore dans le paragraphe 74 de L'anthropologie d'un point de vue pragmatique :
«Dans l'émotion, l'esprit surpris par l'impression perd l'empire de soi-même. Elle se déroule dans la précipitation : c'est-à-dire qu'elle croît rapidement jusqu'au degré de sentiment qui rend la réflexion impossible (elle est inconsidérée).»)
.

Sinon, dire "les animaux", c'est respecter la frontière fixée par les religions du Livre, qui veut une âme pour les Hommes et pas d'âme pour les animaux. Personnellement, je pense que certains animaux ont peut-être quelque chose qui ressemble à des sentiments ─ je pense aux éléphants ou à certains singes ─ dans la mesure où ils s'approchent d'une réflexivité.

Bref. Connaître les animaux, c'est bien. Connaître les mots, c'est mieux pour en parler.
Zen
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 2524

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 23:48 pm    Sujet du message:
Lyriss a écrit:
Euu j'aime beaucoup les animaux, ils me fascinent techniquement et comportementale. Et je pense en savoir plus sur eux que quiconque ici


C'est de là que vient tout le problème c'est que tu ne les vois que sous cette forme or un animal ce n'est pas de la technique, c'est du sentiment, du sang qui coule dans les veines, de la souffrance aussi.

Conclusion plutôt que de dire que t'en connais un rayon sur les bêtes, vis avec eux, développe une relation autre que celui d'un être supérieur et d'une bête.
Un chat qui joue avec une souris le fait peut être juste pour jouer, un Homme qui torture un animal alors qu'il se dit supérieur est un déchet de l'espèce.


Citation:
Et je ne parlerais pas des hamster, lapins nains et autres abérations de la nature.


Pourquoi eux seraient des aberrations ? Parce que toi Lyriss tu es un être supérieur ?? Pk ce ne serait pas, juste toi, l'aberration ?!



On ne dit pas que l'on connaît un animal juste parce qu'on l'a étudié et que certains sont aberrations de la nature. Les gens qui donnent de leur temps pour sauver toutes ces "aberrations" comme tu dis, te disent bien des choses Lyriss...
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 23:52 pm    Sujet du message:
Zen a écrit:
Pourquoi eux seraient des aberrations ?






Parce qu'un cobaye empaillé, c'est encore plus flippant qu'un singe reborn.
Zen
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 2524

Message Posté le: Sam Nov 19, 2011 23:59 pm    Sujet du message:
Plasma a écrit:
Des émotions.



As tu déjà entendu un animal hurlait à la mort parce qu'un c****** le battait ?
La douleur n'était donc qu'une émotion ? Tu penses que cette pauvre bête ne ressentait rien à ce moment là ?



Un animal qui fuit un prédateur, le fait parce qu'il a peur, c'est bien un sentiment, la peur d'être mangé non ?


La confiance est aussi un sentiment, tu as déjà tenté d'approcher un animal qui n'avait pas confiance en toi ? Les réactions sont nombreuses, grognement, fuite, approche en douceur, tout ça dépendra du vécu, les sentiments ressurgissent ce qui crée cette action.



Arrêter de dire qu'un animal n'a pas de sentiments bordel.




Pour les bébés reborn euh j'avais déjà vu, sur le plan psychologique, jtrouve juste ça pas sain.
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Dim Nov 20, 2011 00:11 am    Sujet du message:
Émotions saupoudrées d'instinct. Le sentiment requiert réflexivité.
Saphir
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 17 Juin 2008
Messages: 391
Localisation: Sud^^

Message Posté le: Dim Nov 20, 2011 00:14 am    Sujet du message:
J'en dirais autant, et aller jouer sur les mots avec le DICO DE L'INTERNAUTE (que j'ai cité pour indiquer la source par habitude, car à chaque fois que je reprends des textes sur le net, j'indique tjr la source, et oui! ) Alors inutile de justifier vos dires par Kant, Erasme, Socrate ou qui vous voulez, essayez seulement de penser par vous même et d'avoir votre opinion, de regarder un animal tel qu'il est et non comme un "objet technique". Mais discuter de choses telles que "les sentiments animaliers" avec un mur ne fera guère avancer.

UN ANIMAL A DES SENTIMENTS, que ce soit un chien, un éléphant, un hamster, un lapin...., ceux qui diront le contraire n'ont jamais porté leur attention sur eux, tout simplement Smile
Zen
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 2524

Message Posté le: Dim Nov 20, 2011 00:23 am    Sujet du message:
Bon puisque certains savent tjs tout, et ne savent pas parler avec le coeur :


Citation:
"Les animaux éprouvent des sentiments!


Les études menées par le chercheur John Webster et ses collègues de l’Université de Bristol au Royaume Uni, qui travaillent sur le bien-être des animaux ont révélé que les vaches et d’autres animaux de ferme ressentent des émotions comme la peur, la douleur et la joie, et peuvent même répondre à des défis intellectuels.

Les expériences réalisées avec des porcs, des moutons, des poulets et des bovins ont montré que tous avaient manifesté ces traits de comportement, suggérant une telle similitude émotionnelle que les lois relatives à la protection animale devraient être révisées.

Pour appuyer cette position, le professeur Webster affirme que « les animaux sensibles ont la faculté de ressentir le plaisir et sont poussés à le rechercher. Il suffit seulement de regarder comment les vaches et les agneaux cherchent et jouissent du plaisir lorsqu’ils s’étendent la tête tournée vers le soleil sous un jour d’été, juste comme les humains. »
Les études menées à l’Université de Bristol ont montré que les vaches, dans un troupeau, forment des groupes d’amis de deux à quatre animaux, qui passent la majeure partie du temps ensemble, et se donnent souvent des signes d’affection en se faisant la toilette et en se léchant. Ils peuvent également exprimer de l’aversion, en gardant rancunes pendant des mois, voire des années.
D’autres recherches menées à l’Université de Cambridge ont permis de mesurer les ondes cérébrales des vaches à l’aide d’un électroencéphalographe (EEG) pendant que les animaux cherchaient à ouvrir une porte pour obtenir de la nourriture. Le test a révélé que les vaches étaient devenues excitées à l’idée d’aller prendre la nourriture, ce qui suggère qu’elles étaient, à l’instar des humains, stimulées par le processus de résolution de problèmes.

Les études menées à Bristol et à Cambridge montrent que les animaux de ferme ne sont pas simplement des êtres passifs, des créatures sans sentiment, qui errent dans les basses-cours et dans les champs à brouter l’herbe ou donner à manger toute la journée, mais des êtres complexes avec des traits émotionnels semblables à ceux des humains. Alors, puisque nous, les humains, reconnaissons que nous devrions, par compassion, éviter d’infliger la douleur et la souffrance à nos frères humains, il est simplement logique que nous évitions aussi de nuire aux autres êtres sensibles qui connaissent les mêmes émotions que les humains."

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Animaux