Vie sexuelle chez les gay et lesbienne


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Divers

Zen
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 2524

Message Posté le: Dim Sep 08, 2013 11:02 am    Sujet du message: Vie sexuelle chez les gay et lesbienne
La vie sexuelle et même amoureuse chez les gays et lesbiennes est elle compliquée


Le stéréotype veut que les gay ne recherchent que des plans cul sans jamais réussir à se caser. Chez les nana il semble que ce soit différent ou pas...

Et vous quel est outre point de vue, les gays ne recherchent ils que des plans cul. Y a t il une réelle différence dans les relations des gays, lesbiennes et hétéro ?

Est ce le regard de la société qui laisse penser que les relations chez les gays sont plus compliquées ?

Vous, les hétéro (non je n insulte pas) quel regard portez vous sur la "communauté " homosexuelle ?
Pixelle
Genaissienne de l'année 2013


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 4750

Message Posté le: Lun Sep 09, 2013 16:01 pm    Sujet du message:
Oh quand tu traines dans le milieu lesbien dans Paris, il y en a aussi beaucoup qui ne cherchent que des plans cul.

Ce sont les clichés qui montrent que les relations chez les homos sont compliqués, mais je pense que les clichés sont basés sur une part de vérité tout de même
Duckydoc
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 2275

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 15:08 pm    Sujet du message:
Le vieil adage de la fumé sans feu? ^^ Possible.

Pour les hétéros: plans culs aussi, échangisme aussi,stabilité des couples (??? euh???)

Alors, à bizarre bizarre et demi ou chacun ses goûts, ses pratiques, bref sa vie


Zen: je pense à ton sujet. J'y reviendrai ^^
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 15:23 pm    Sujet du message:
J'ai bien réfléchi. Bon.

J'ai l'impression que les gays et les lebiennes, comme certains hétéros, sont divisés en deux camps : ceux qui vivent leur truc de leur côté et sont plutôt dans la recherche d'un compagnon/d'une compagne avec qui échanger à tout point de vue et ceux qui, pour des raison plus mystérieuses, se sentent obligés d'exhiber leur tendance sexuelle.

Je dois bien avouer que je comprends chez des adolescents mais que ça m'agace un peu chez des adultes. Je pense là à des attitudes de grande folle chez les mecs et de petit bûcheron chez les femmes. Quand la personne a intégré ce comportement, ça va parce que c'est juste sa personnalité mais quand c'est une posture, quand on sent que ça devient une revendication constante, ça me met très mal à l'aise. Ça pue le malaise.

Du coup, j'ai encore du mal avec la gay pride. Je comprends ce que ça a pu représenter mais j'ai du mal. En même temps, je ne dois pas vivre dans le même monde que les autres parce que ça me fait bizarre aussi qu'un gay ou une lesbienne essaie de masquer son orientation (en évitant soigneusement les mots « il » ou « elle », par exemple). Bon, ils sont mieux placés que moi pour savoir si le monde est tolérant ou pas.

La communauté gay, je la vois comme un rassemblement de gays ayant un besoin très fort de ne fréquenter que des gays ou n'assumant pas encore leur homosexualité. Les rapports des hommes entre eux me semblent en fait assez semblables aux rapports hétéro, j'ai vu bien des gays avoir la même pruderie que les filles hétéro.

La communauté lesbienne, idem. Toutes les lesbiennes ne vivent pas en communauté, après tout. Cependant, j'ai l'impression que les filles ont plus tendance à former des « nids » et à nouer entre elles toutes sortes d'intrigues foireuses donc je préfère éviter. Sinon, je me dis que les gays ont sans doute une responsabilité là-dedans, vue leur manière d'exclure les lesbiennes de leurs bars, etc (il me semble que ça va mieux).

Autour de moi, j'ai l'impression que les gays sont victimes d'une sorte de ridicule pas trop malveillant alors que les filles sont victimes d'une méfiance malsaine. Des copines, c'est bien connu, ça se déshabille l'une devant l'autre, ça dort ensemble, alors il y a toujours le risque d'une « infiltration ». C'est un peu la peur que je ressens chez les filles hétéro à propos des lesbiennes.

Pour en revenir à mon opinion, je n'aime pas trop les étiquettes et donc j'ai tendance à rencontrer des gens, sans me sentir attirée par des communautés. Donc je préfère de loin les homos pas trop militants, sauf quand évidemment ils sont victime d'une injustice flagrante. Sinon, j'ai l'impression de devoir me justifier en permanence et ça me gonfle.

Je pourrais en dire autant des noirs, des musulmans, des catholiques, etc.
FmR
Banni(e)


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 1375

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 15:40 pm    Sujet du message:
Plasma a écrit:
Pour en revenir à mon opinion, je n'aime pas trop les étiquettes


je suis entièrement d'accord avec toi c'est ce que j'essayais d'expliquer sur un autre topic en même temps que toi.

c'est bien une chose que je comprendrais jamais chez les gens c'est ce besoin d'étiquette pour exister.

edit
ou reconnu des autres
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 16:41 pm    Sujet du message:
En effet, j'ai vu ça avec étonnement quand j'ai posté, moi aussi.
Jag
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 304

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 17:08 pm    Sujet du message:
Plasma a écrit:
J'ai bien réfléchi. Bon.

J'ai l'impression que les gays et les lebiennes, comme certains hétéros, sont divisés en deux camps : ceux qui vivent leur truc de leur côté et sont plutôt dans la recherche d'un compagnon/d'une compagne avec qui échanger à tout point de vue et ceux qui, pour des raison plus mystérieuses, se sentent obligés d'exhiber leur tendance sexuelle.

Je dois bien avouer que je comprends chez des adolescents mais que ça m'agace un peu chez des adultes. Je pense là à des attitudes de grande folle chez les mecs et de petit bûcheron chez les femmes. Quand la personne a intégré ce comportement, ça va parce que c'est juste sa personnalité mais quand c'est une posture, quand on sent que ça devient une revendication constante, ça me met très mal à l'aise. Ça pue le malaise.

Du coup, j'ai encore du mal avec la gay pride. Je comprends ce que ça a pu représenter mais j'ai du mal. En même temps, je ne dois pas vivre dans le même monde que les autres parce que ça me fait bizarre aussi qu'un gay ou une lesbienne essaie de masquer son orientation (en évitant soigneusement les mots « il » ou « elle », par exemple). Bon, ils sont mieux placés que moi pour savoir si le monde est tolérant ou pas.

La communauté gay, je la vois comme un rassemblement de gays ayant un besoin très fort de ne fréquenter que des gays ou n'assumant pas encore leur homosexualité. Les rapports des hommes entre eux me semblent en fait assez semblables aux rapports hétéro, j'ai vu bien des gays avoir la même pruderie que les filles hétéro.

La communauté lesbienne, idem. Toutes les lesbiennes ne vivent pas en communauté, après tout. Cependant, j'ai l'impression que les filles ont plus tendance à former des « nids » et à nouer entre elles toutes sortes d'intrigues foireuses donc je préfère éviter. Sinon, je me dis que les gays ont sans doute une responsabilité là-dedans, vue leur manière d'exclure les lesbiennes de leurs bars, etc (il me semble que ça va mieux).

Autour de moi, j'ai l'impression que les gays sont victimes d'une sorte de ridicule pas trop malveillant alors que les filles sont victimes d'une méfiance malsaine. Des copines, c'est bien connu, ça se déshabille l'une devant l'autre, ça dort ensemble, alors il y a toujours le risque d'une « infiltration ». C'est un peu la peur que je ressens chez les filles hétéro à propos des lesbiennes.

Pour en revenir à mon opinion, je n'aime pas trop les étiquettes et donc j'ai tendance à rencontrer des gens, sans me sentir attirée par des communautés. Donc je préfère de loin les homos pas trop militants, sauf quand évidemment ils sont victime d'une injustice flagrante. Sinon, j'ai l'impression de devoir me justifier en permanence et ça me gonfle.

Je pourrais en dire autant des noirs, des musulmans, des catholiques, etc.


3ème point commun fois, un vrai... car 1000 % de ton avis !

Sais-tu que ça me passionnait tellement de savoir les préférences des uns et des autres que j'ai mis 3 ans pour découvrir qu'un ami commun de fofo avec Julie* était gay (B...pout Julie), puis est arrivé Taubira, et son projet de loi, puis la loi etc..., s'il y a une chose qui me saoûlait et je l'ai écrit maintes fois, c'était cet éternel besoin de rappeler par les concernés qu'ils sont homos (lesbienne et gay) sur presque tout les topics, y compris lors d'un nouveau où d'une nouvelle inscrition dans présentation...

Julie , discrète, ne m'avait jamais rien dit, pourtant j'ai dû faire des boulettes parfois, je voulais même le marier virtuellement avec Julie ! Laughing , ils se marraient tous les deux, mais je ne savais pas pourquoi ! Wink

Maintenant on arrive à demander à la personne pour ne pas risquer de blesser...c'est un peu fou comme situation
FmR
Banni(e)


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 1375

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 17:25 pm    Sujet du message:
Avec Cyrille c'est bien la seule personne avec qui je pouvais lui montrer mes fesses et lui les siennes sans qu'il y est quoique se soit entre nous !
d'ailleurs je le vois lundi on prend un pot ensemble normalement !
Jag
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 304

Message Posté le: Mer Sep 11, 2013 17:55 pm    Sujet du message:
Ataraxia a écrit:
Avec Cyrille c'est bien la seule personne avec qui je pouvais lui montrer mes fesses et lui les siennes sans qu'il y est quoique se soit entre nous !
d'ailleurs je le vois lundi on prend un pot ensemble normalement !


Ben voilà...tu as nommé, t'ai-je une seule fois parlé de lui comme étant gay ? Jamais puisque je l'ignorais, tellement ça me passionnait, et pourtant j'ai toujours eu beaucoup d'estime pour lui, pour moi seule la valeur des gens compte
Pixelle
Genaissienne de l'année 2013


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 4750

Message Posté le: Jeu Sep 12, 2013 22:01 pm    Sujet du message:
Certaines personnes ont besoin d'avoir une étiquette pour pouvoir rentrer dans le moule de "leur" société.
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 10:53 am    Sujet du message:
Les filles... Je me demandais. Ma réponse vous a-t-elle choquées, de quelque manière que ce soit ?
Duckydoc
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 2275

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 19:50 pm    Sujet du message:
Un jour Plama, il "faudra" que tu viennes dans "notre monde". ^^
Jag
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2013
Messages: 304

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 20:02 pm    Sujet du message:
Si je m'en tiens aux quelques écrits lus, il n'y pas beaucoup d'hétéros sur ce forum....ils me semblent minoritaires Smile
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 34
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 21:28 pm    Sujet du message:
Duckydoc a écrit:
Un jour Plama, il "faudra" que tu viennes dans "notre monde". ^^

Tu peux m'expliquer STP ?

(Je fus lesbienne ou bi quelques semaines... Juste assez pour constater avec mon ex que malgré toute l'affection qu'on se portait l'une à l'autre, je n'étais vraiment pas faite pour une sexualité homo... Donc effectivement, je ne sais pas trop ce que ça fait « en vrai ».)
Duckydoc
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 2275

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 22:33 pm    Sujet du message:
De vrai , il n'y a que la réalité que l'on se fait, non? ^^
Je te MP
Pobot3
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 32
Inscrit le: 05 Mai 2011
Messages: 1977
Localisation: Casablanca

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 22:53 pm    Sujet du message:
Zen a écrit:
Vous, les hétéro (non je n insulte pas) quel regard portez vous sur la "communauté " homosexuelle ?


Mon regard a beaucoup changé au fil du temps. Jusqu'à mes 18 ans je ne connaissais pas le mot "gay", et ce que je pensais des homosexuels était ce que la Religion en disait dans le Coran.

Les 5 années que j'ai passées en France m'ont fait côtoyer des homosexuels, dont certain(e)s sont vite devenu(e)s des très bons amis. J'ai donc logiquement changé de perspective, ce fofo a d'ailleurs un peu aidé aussi Mr. Green
Da ma tête je suis toujours mitigé sur la question de validité des sentiments, et de l'amour entre 2 personnes du même sexe.

Une de mes meilleures amies est une trentenaire lesbienne qui, quand je l'ai rencontrée avait toujours du mal à trouver une campagne et ce depuis avoir perdu son grand amour pour une fille plus jeune. Je voyais de mes propres yeux les ravages que lui a fait subir l'amour d'une fille. Conclusion : Une fille est tout à fait capable d'aimer une fille. (Garçon-Garçon par extension). Ce devrait donc être sûrement une histoire d'hormones.

Pour ce qui est du communautarisme, je suis du même avis que Plasma.
Je pense que la différence entre homo et hétéro se résume à une préférence sexuelle, que ça ne vaut pas tout ce tralala. Mais que voulez-vous? L'homophobie ne disparaîtra peut-être jamais, mais faut vivre avec tout simplement. C'est bien de militer de temps en temps pour des droits tels que le mariage administratif. Pour que la copine de M.C puisse la rejoindre. Mais pas d'événements majeurs comme la GayPride par exemple, car, même si celle-ci est ouverte à tous. Ca dénote quand même d'un certain sectarisme qui fait peut-être plus de dégâts que de bien.
Duckydoc
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 2275

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 23:42 pm    Sujet du message:
La gay pride a été crée, inventée par les homosexuels pour dire "oui, nous existons et nous ne sommes pas des montres".
La gay Pride, n'est pas la fierté d'être homosexuelle. Mais simplement, une manière de dire, "nous existons".
Parce qu'il fut une époque -moins maintenant, en France - où être "différent" entraînait des conséquences non négligeables.

Faut il rappeler que dans un nombre non négligeable de pays de la planète, l'homosexualité est condamnée par la prison ou la mort?
Faut il rappeler que des "jugements juridiques" se positionnent pour des viols collectifs dit de rééducation? Un peu l'équivalent du fameux " tu es lesbienne par ce que tu n'as pas rencontré un homme, un vrai"! Beurk, je vomi à écrire cette phrase!
Faut il rappeler que des gens sont tués parce qu'ils sont différents?
faut il rappeler que les religions condamnent le fait d'aimer un être de même sexe que soi-même?

Comment, les hétéros réagiraient s'ils devenaient la minorité?
Accepteraient ils qu'on disent d'eux qu'ils sont anormaux?
Accepteraient ils qu'on disent d'eux qu'il ne faut pas s'afficher, comme se tenir par la main?
Aucun hétéro n'a embrassé une personne aimée sous les marronniers?
Accepteraient ils que l'on disent - "Aaaaah tu es un femme/homme qui aime les femmes/hommes, je ne peux laisser en toute conscience mon fils/fille/enfant sous ta garde car on ne sait jamais 'il/enfant" va voir des choses contre nature voir il/enfant va être victime d'attouchement." Pédophilie et homosexualité: confusion? Sectarisme? Ignorance? Autre???.
Les hétéros font ils l'amour devant leurs enfants? je ne crois pas. Alors pourquoi ai-je dû entendre ça ces derniers mois? Les héteros pensent ils que les pédales de tout poils s’envoie en l'aire devant leur enfant???

La Gay Pride: Parce que pendant des années, et encore de nos jours, en France, des femmes et des hommes ne sentent pas bien dans la Société actuelle pour se sentir libre de dire " à ce soir ma / mon chéri/e" ou de mettre une photo de leur couple ou l'être aimé sur leur bureau -ce qui se voit, non? - le jour de la GP est un jour où ces "gens là" se montrent. Ce jour là, nous sommes libres d'être libres, comme tout le monde.
Point de remarque, Point de regard curieux ou malsain ou réprobateur lorsque je suis dans la gay pride. Juste des gens qui me laissent vivre comme je suis, ce que je suis. Juste comme tout le monde.

J'aime pouvoir tenir ma compagne par la taille, l'embrasser dans la rue, dans un magasin ou un resto.
Est-ce s'afficher au sens provocateur du terme ou bien est-ce simplement deux personnes qui s'aiment et vivent leur vie?

Qu'ai-je fait qui me vaut tant de mépris, de moquerie, de rejet, de coups et de blessureS si ce n'est être moi-même, si ce n'est aimer quelqu'un?

Et vous, qu'avez-vous fait pour mériter ce que vous pouvez-vivre sans peur ni reproche?

PS:
Mes écrits seront peut être perçus comme agressifs. Et pourtant, si vous saviez sur quel ton de douceur je les prononce...
Un proverbe à méditer, peut être: Pour connaître ton voisin, porte ses mocassins un jour durant
Sweetie Des Arts
Mister Genaisse 2013


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 10 Oct 2011
Messages: 3972

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 23:51 pm    Sujet du message:
Je veux bien porter les mocassins de Sofiiiii.....niark niark niark Twisted Evil
Duckydoc
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 49
Inscrit le: 01 Avr 2012
Messages: 2275

Message Posté le: Ven Sep 13, 2013 23:58 pm    Sujet du message:
Elle porte des mocassins, la Sofiiii???? ^^
FmR
Banni(e)


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 23 Avr 2013
Messages: 1375

Message Posté le: Sam Sep 14, 2013 11:09 am    Sujet du message:
des mocassins ? c'est horrible

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Divers