Le don d'organes


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> News Santé

Zen
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 08 Avr 2011
Messages: 2524

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 18:51 pm    Sujet du message: Le don d'organes
"Sans don, pas de greffes possible"


Citation:


QUI PEUT DONNER ?



Il n’y a pas d’âge limite pour le don d’organes : adolescents comme retraités, tout le monde peut donner son accord au prélèvement d’organes et de tissus sur son corps après la mort
. Aucun problème de santé ne constitue non plus un obstacle a priori au don.

Pour les mineurs, l’autorisation des parents ou des tuteurs légaux est indispensable au don.

Tous les âges sont concernés

Aujourd’hui, le prélèvement est possible à tous les âges. S’il est vrai qu’un cœur est rarement prélevé après 60 ans, les reins ou le foie peuvent l’être sur des personnes beaucoup plus âgées. 32 % des greffés rénaux ont des greffons qui proviennent aujourd’hui de donneurs qui ont plus de 60 ans.

Inversement, quand un enfant décède, ses parents peuvent tout à fait autoriser le prélèvement de ses organes. Leur petite taille permettra vraisemblablement de greffer un autre enfant.

En 2010, 3,8 % des donneurs avaient moins de 17 ans, 33,2 % de 18 à 49 ans, 32,1 % de 50 à 64 ans et 26,6 % plus de 65 ans.

Aucun état de santé n’est un obstacle a priori

Il n’y a pas de conditions de santé à remplir pour donner. Le prélèvement peut être envisagé même sur certains donneurs sous traitement médical, ou qui ont des antécédents médicaux lourds. Les médecins sont seuls juges, au cas par cas, de l’opportunité du prélèvement.

Le cas des mineurs

Jusqu’à 18 ans, ce sont les parents ou les tuteurs légaux qui prennent la décision de prélever. Néanmoins, si l’enfant avait fait part d’une volonté personnelle sur le don d’organes, dans la plupart des cas, elle est prise en compte.





Quelle est votre position sur le don d'organes ?

Etes vous donneur ?

Quels organes (et/ou tissus) seriez vous prêt à donner ?

Inversement, quels organes ne voudriez vous pas du tout donner ?


Etes vous prêt à passer de "j'y pense" à "je vais demander ma carte" ?


Y'a t il eu des donneurs d'organes autour de vous ou à l'inverse des gens ayant reçus une greffe ?
Pixelle
Genaissienne de l'année 2013


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 4750

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 19:01 pm    Sujet du message: Re: Le don d'organes
Zen a écrit:

Quelle est votre position sur le don d'organes ?

Complètement pour. Si ça peut sauver des vies alors autant que ça en sauve.


Citation:
Quels organes (et/ou tissus) seriez vous prêt à donner ?

Si ça peut sauver d'autres vies alors je donne, mais j'aimerai quand même garder mon apparence, c'est-à-dire que tout ce qui est peau etc., je préfère ne pas donner.


Citation:
Etes vous prêt à passer de "j'y pense" à "je vais demander ma carte" ?

Oui complètement. D'ailleurs, comment fait-on pour obtenir la carte de donneur ?


Citation:
Y'a t il eu des donneurs d'organes autour de vous ou à l'inverse des gens ayant reçus une greffe ?

Non, personne n'a reçu et personne n'a donné
La Bête
Silver Mercure


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 13812
Localisation: Montréal

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 19:11 pm    Sujet du message:
Moi je me demande toujours, les gens qui donnent leurs organes, s'ils ont des convictions sur les rites funéraires... s'ils ont choisi, par exemple, d'être incinérés et qu'on mette leur cendres à un endroit donné, ou bien si ils souhaitent être enterrés selon certains rituels... si on veut aller jusqu'au bout, il faudrait que le receveur de l'organe soit prêt à suivre le même vœu pour que ce qui reste du corps du défunt le rejoigne un jour ou l'autre... non ?
Enfin peut-être que quand on est prêt à donner ses organes on s'en fout ?

Personnellement, j'y réfléchis, mais je ne suis pas prête.
En attendant, je donne mon sang de mon vivant, c'est toujours ça.

Dans ma famille, à ma connaissance, personne. Je crois que mon grand-père aurait eu besoin d'un rein un jour ou l'autre, mais il est décédé avant. Sinon ma mamie a reçu de la moelle osseuse prélevée sur sa propre hanche, je présume que ça ne compte pas.
Ma mère veut donner sa graisse mais personne n'en veut.
Sofiiiii
Admin


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 30 Juin 2006
Messages: 16313
Localisation: IDF

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 19:33 pm    Sujet du message:
Un jour on en a discuté avec mes parents, d'une manière très libre et posée. Et on en est tous arrivés à la même conclusion -> s'il nous arrivait quelque chose, nous souhaiterions que le reste de la famille fasse le nécessaire pour que les organes encore en bon état soient donnés à quelqu'un qui en aurait besoin. Donc ça c'est bon, si ça devait arriver ce serait réglé.

Mais je suis allée encore plus loin là dedans et je peux vous dire aujourd'hui que je serais prête à filer n'importe quoi à une personne à qui je tiens énormément si elle était entre la vie et la mort. Je pense même que je pourrais me sacrifier pour un membre de ma famille afin que celui-ci/celle-ci continue de vivre, quitte à ce que moi je m'en aille.
NB
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 31 Oct 2011
Messages: 234

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 19:37 pm    Sujet du message:
+1

+1, sans aucune hésitation, pour toute ma famille et encore une autre personne à laquelle je tiens énormément...
Will.i.am
Mister Genaisse 2012


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 8630
Localisation: Var

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 20:20 pm    Sujet du message:
Egalement, je suis à 100 % pour le don d'organe.
Depuis quelques années seulement, avant j'avais peur qu'en cas d'accident, on décide de me sacrifier sans vraiment chercher à me sauver car mes organes tombaient à point nommé. Mais en ayant fréquenté pas mal d’hôpitaux les dernières années, et en discutant avec des médecins et des patients, je suis revenu sur ma position.

Je donnerais n'importe lequel de mes organes à l'exception des reins, ça serait vraiment salaud de ma part de les donner à quelqu'un.

pour la dernière question, il ne me semble pas avoir de proche ayant eu besoin de don autre que du sang.
Souki
Modératrice


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 3273
Localisation: Lyon

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 20:30 pm    Sujet du message:
C'est marrant, on pose toujours la question dans ce sens... Seriez-vous prêts à donner ? A l'inverse, je me demande si vous seriez prêts à recevoir.

Curieusement, l'idée du don post-mortem ne me dérange pas trop. Pour les dons de moelle, la question ne s'est jamais posée mais a priori, ça me fait flipper. Par contre, même pour prolonger ma vie, ça me gênerait de recevoir un organe de type cœur.
Juliette Hardy
Miss Genaisse 2012




Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 1908

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 20:34 pm    Sujet du message:
J'ai ma carte de donneur depuis des années. J'ai toujours du mal à comprendre qu'on soit gêné par le fait de donner ce qui ne nous appartient plus (une fois qu'on est mort, bon...)
Will.i.am
Mister Genaisse 2012


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 8630
Localisation: Var

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 20:42 pm    Sujet du message:
Plasma a écrit:
C'est marrant, on pose toujours la question dans ce sens... Seriez-vous prêts à donner ? A l'inverse, je me demande si vous seriez prêts à recevoir.

Curieusement, l'idée du don post-mortem ne me dérange pas trop. Pour les dons de moelle, la question ne s'est jamais posée mais a priori, ça me fait flipper. Par contre, même pour prolonger ma vie, ça me gênerait de recevoir un organe de type cœur.


C'est vrai qu'on ne se pose jamais cette question. C'est intéressant !! Je pense que je serais aussi gêné à vrai dire, et d'autant plus pour leu coeur.
route
Actif
Actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 24 Jan 2011
Messages: 757

Message Posté le: Mar Nov 29, 2011 21:19 pm    Sujet du message:
Juliette Hardy a écrit:
J'ai ma carte de donneur depuis des années.


La mienne doit arriver par la poste bientôt \o/ ça a surpris quand j'en ai parlé par chez moi, mais c'est quelque chose qui me tient à cœur, alors autant en parler tant que c'est possible.
MarieCecile81
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 31 Juil 2009
Messages: 1752

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 05:47 am    Sujet du message:
J avais une carte de donneur, et ma chere Maman qui est tombee dessus, me l a enlever en disant que ca ne se faisait !
(car nous avons une autre vie... et que notre corps doit rester "entier"... argument que je rejette totalement!)
Depuis je n ai plus de carte, mais j ai prevenu tout mes proches que si un jour il m arrivait malheur, pas de soucis pour se servir!
Avec une condition: je ne veux pas que mon corps servent aux etudiants de medecine, j ai entendu trop d histoire qui me repugnent...
Eponine
Madame Casse-Pieds


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 13629

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:17 am    Sujet du message:
Juliette Hardy a écrit:
J'ai ma carte de donneur depuis des années. J'ai toujours du mal à comprendre qu'on soit gêné par le fait de donner ce qui ne nous appartient plus (une fois qu'on est mort, bon...)


Idem.

Si je peux sauver une vie, je ne vois pas au nom de quoi je ne le ferai pas.
Lyriss
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10770
Localisation: Grenoble

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:22 am    Sujet du message:
Le plus dure dans le don d'organe est justement de décider d’être donneur ou non de son vivant car cela renvoi nécessairement a l'abime de la mort et de a sa propre finitude de manière très précise et concrète.

C'est pourquoi, selon moi, le don d'organe devrait être obligatoire, ainsi il n'y aurai ni a s'en soucier ni a s'y projeter.

Et puis il n'y a aucune recommandation pouvant aller a l'encontre du don obligatoire.
Will.i.am
Mister Genaisse 2012


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 8630
Localisation: Var

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:26 am    Sujet du message:
moui... Pas convaincu par le don obligatoire, qui irait vraisemblablement à l'encontre de certaines croyances...

Et "imposer de donner" est un contre sens, "donner" étant un acte personnel.

Pour ce qui est de donner lors de son vivant (un foie, un rein...), je suis d'accord que la question est plus délicate, je ne donnerais pas à n'importe qui dans ce cas là (mais à un proche, sans aucun doute)
Eponine
Madame Casse-Pieds


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 13629

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:28 am    Sujet du message:
Autant je pourrais concevoir un côté "obligatoire" au don du sang, autant imposer le don d'organes me semblerait plus compliqué.
Lyriss
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10770
Localisation: Grenoble

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:30 am    Sujet du message:
Ben on peut dire prélèvement obligatoire si tu préfère.

Et aucune croyance ni religion ne peut justifier de laisser mourir un malade.

Au pire il suffit de dire a la famille que rien n'a été prélevé. Croyance pour croyance ...
Will.i.am
Mister Genaisse 2012


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 8630
Localisation: Var

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:32 am    Sujet du message:
le mensonge comme base, le top !

Si tu savais tout ce qu'on faire dire aux religions...
Eponine
Madame Casse-Pieds


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 13629

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:33 am    Sujet du message:
Les religieux pensent que si un malade est malade, c'est la volonté divine. A partir de là, si Dieu a décidé que t'allais crever d'une immonde maladie et qu'il ne fallait surtout pas que l'homme intervienne pour te sauver, c'est comme ça.
Will.i.am
Mister Genaisse 2012


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 19 Jan 2011
Messages: 8630
Localisation: Var

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:37 am    Sujet du message:
j'ai lu il y a quelques temps que des chercheurs de Montpellier avaient fait de grandes avancées en régénération cellulaire, ce qui posait la question notamment de l'immortalité" (oui, je ne suis pas convaincu non plus je vous rassure).

Mais si on trouve une solution dans ce domaine là, les dons d'organes n'auraient plus vocation à exister...
Lyriss
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 10770
Localisation: Grenoble

Message Posté le: Mer Nov 30, 2011 09:39 am    Sujet du message:
Oui bien-sur, j'ai parfaitement conscience que dans un état laïque la notion de prélèvement obligatoire est impossible au non du respect des aspiration spirituelles de chacun.

Je dis juste que dans un état mettant la raison au dessus du droit a la superstition personnel, le prélèvement obligatoire (a la mort) apparaitrait comme normal et nécessaire.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> News Santé