Liste des comportements sexuels déviants


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Divers

Gentillefille
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 19 Sep 2004
Messages: 13927
Localisation: Dans les vignes

Message Posté le: Mar Sep 16, 2008 22:36 pm    Sujet du message: Liste des comportements sexuels déviants
Je suis tombé sur un article assez étonnant sur Wikipédia sur les déviances sexuelles psychiatriques et j'ai été assez étonnée de voir la quantité de pathologies existantes, certaines qu'on connait (dont certaines fortement réprimandables comme la pédophilie), d'autres dont on ne connaissait pas le nom, d'autres totalement farfelues ou d'autres encore qu'on aurait jamais imaginé...


Citation:

- L'exhibitionnisme : fait d'obtenir du plaisir sexuel en s'exhibant (surtout en public), notamment en montrant ses organes génitaux ou en s'affichant lors d'une relation sexuelle, généralement illégale, dans les lieux publics non prévus à cet effet ;

- Le fétichisme : utilisation d'objets non-sexuels ou non-vivants ou de parties du corps d'une personne pour obtenir l'excitation sexuelle ;

- Le frotteurisme : excitation sexuelle obtenue par frottement contre des personnes non-consentantes ;

- La pédophilie : attirance sexuelle pour les enfants prépubères ou péripubères ;

- Le sadisme : plaisir obtenu en infligeant de la douleur ou des humiliations ;

- Le masochisme : plaisir obtenu en subissant de la douleur ou des humiliations ;

- Le transvestisme fétichiste : attraction sexuelle pour des vêtements du sexe opposé ;

- Le voyeurisme : plaisir sexuel obtenu en observant d'autres personnes, notamment dans leurs relations intimes, lorsqu'elles sont observées à leur insu dans un lieu privé ;

- La vincilagnia : excitation sexuelle obtenue par l'entravement (bondage) ;

- Le Self-Bondage : excitation sexuelle par entravement (bondage) sans partenaire ;

- L'acomoclitisme, ou l'attirance sexuelle pour les pubis rasés.

- L'acrotomophilie, ou l'excitation par l'idée d'avoir des relations sexuelles avec une personne amputée.

- L'apodysophilie, dans laquelle le sujet éprouve le besoin de se déshabiller entièrement et de se montrer nu dans n'importe quel endroit.

- L'asthénéophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le fait d'être malade.

- L'autonepiophilie est l'attirance sexuelle pour les couches-culottes et par le désir d'être traité comme un enfant.

- L'axilisme, ou l'attirance sexuelle pour les aisselles.

- Le bouboupisme : excitation provoquée par le pincement des tétons par un partenaire ou par soi-même

- Le candaulisme : excitation provoquée par le spectacle d'une relation sexuelle de son partenaire habituel avec une une tierce personne (ou plusieurs).

- La chronophilie, ou l'attirance pour un partenaire d'âge complètement différent

- La cryophilie, excitation due au froid.

- La dendrophilie, excitation sexuelle provoquée par le fait d'avoir des relations sexuelles en contact avec les arbres et les plantes.

- L'échangisme, ou la sexualité de groupe avec échange de partenaire.

- L'émétophilie, ou l'excitation sexuelle pour le vomi.

- L'excessivophilie, ou l'excitation sexuelle provoquée par des pratiques à l'origine 'normales' mais portées à un degrés excessif.

- L'exobiophilie, ou l'attirance pour les extraterrestres.

- Le fist-fucking, ou l'insertion de la main ou du poing fermé dans le vagin ou l'anus.

- La gérontophilie, c'est-à-dire l'attirance sexuelle pour les personnes âgées.

- Le godivisme, pulsion conduisant à s'exhiber à cheval et qui peut être considérée comme l'une des formes de l'apodysophilie. Par extension, amateur/voyeur de cavalières nues (le mot est construit en référence à la légende de Lady Godiva). L'exhibition à bicyclette peut être considérée comme une forme de godivisme.

- L'harpaxophilie, ou l’excitation sexuelle à l’idée d’un vol.

- L' hybristophilie, (du grec hybrizein, «commettre un outrage contre quelqu'un» et de phile, «qui aime»), ou l'attirance pour les personnes ayant commis des crimes (vol, viol, meurtre).

- L'hygrophilie (comprenant la nasomycinophilie, la dacryphilie, la salirophilie, l'urophilie, la coprophilie, etc.), ou l'attirance pour les sécrétions corporelles humides, gluantes ou visqueuses.

- L'infantilisme, ou l'excitation ressentie en jouant le rôle d'un enfant ou d'un bébé.

- La lactophilie, ou l'attirance sexuelle pour les femmes allaitantes.

- La loutérophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le frottement dans une baignoire.

- La maïeusophilie, ou l'attirance sexuelle pour les femmes enceintes.

- Le mélangisme, ou la sexualité de groupe sans échange de partenaire.

- La météorophilie, ou excitation sexuelle provoquée par le fait d'être suspendu.

- La nanophilie, ou l'attirance sexuelle pour les gens de petite taille.

- La nécrodendrophilie, ou l'excitation provoquée par les actes sexuels en contact avec les arbres morts.

- La pédiophilie, ou l'attirance sexuelle pour les poupées, les ours en peluche et autres jouets zoomorphes ou anthropomorphes.

- La podophilie, ou le fait d'être excité par les pieds.

- La pygmalionisme, ou le fétichisme des statues.

- La schoïnopentaxophilie, ou l'attirance pour les cordes de pendus.

- La scopophilie, ou l'attirance fortement marquée pour tous les spectacles sexuels : en support média (revues, cinéma, vidéo, internet, …) ou en réel (strip-tease, peep show, …) ; le scopophile ne cherche pas à se cacher ni à surprendre et se distingue en cela du voyeur.

- La sidérodromophilie, ou l'excitation sexuelle procurée par les trains; ce fantasme conjugue plusieurs facteurs : l'intimité du compartiment et sa promiscuité obligée, l'exhibitionnisme sans risque du train passant devant les habitations mais aussi les trépidations du train ; de nombreux récits érotiques ont le train pour cadre (notamment les toilettes des trains).

- La sitophilie, ou l'utilisation de la nourriture à des fins sexuelles.

- La somnophilie, excitation érotique provoquée par une personne qui dort, attirance sexuelle pour cette personne.

- La spermophilie, attirance sexuelle du sperme (et par extension de sa manipulation et de son ingestion).

- La tératophilie, ou l'attirance pour des êtres socialement considérés comme difformes, monstrueux, voire inhumains.

- La trichophilie, ou l'excitation sexuelle par les poils, les cheveux.

- La trimammophilie, ou le fantasme de la femme à trois seins.

- Le vampirisme, ou excitation sexuelle provoquée à l'idée de sucer le sang de son/sa partenaire (ou vice versa) pendant l'acte sexuel.


Mais encore...

La scatologie téléphonique (appels téléphoniques obscènes) ; la nécrophilie (cadavres) ; le partialisme (fétichisme exclusif pour une seule partie du corps) ; la zoophilie (ou bestialité), attirance envers les animaux ; la coprophilie (fèces) ; la klysmaphilie (lavements) ; l'urophilie (urine) ; l'emétophilie (vomi).



Le truc qui m'a quand même fait le + rire c'est la nécrodendrophilie... Laughing
Tommy Angello
Administrateur
Administrateur


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 4354
Localisation: dans ton cpu

Message Posté le: Mar Sep 16, 2008 22:58 pm    Sujet du message:
L'exobiophilie, ou l'attirance pour les extraterrestres

hu hu! des monstres tentaculaires et des limaces géantes! Y'en a une qui se priverai pas.
wanda
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 35
Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 6260
Localisation: Dans ton c..

Message Posté le: Mer Sep 17, 2008 08:55 am    Sujet du message:
ha ouais y'en a qui sont pas mal Laughing
Flying_Pirate
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 4468
Localisation: Lille

Message Posté le: Mer Sep 17, 2008 11:04 am    Sujet du message:
Citation:

- Le frotteurisme : excitation sexuelle obtenue par frottement contre des personnes non-consentantes ;


Laughing
Randall De Lawriana
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 28
Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 2646
Localisation: Randallsville

Message Posté le: Mer Sep 17, 2008 17:36 pm    Sujet du message: Re: Liste des comportements sexuels déviants
Citation:
- L'émétophilie
- L'exobiophilie
- La loutérophilie
- La schoïnopentaxophilie
- La trimammophilie

Laughing Ceux-là sont excellents Exclamation
Citation:
- La tératophilie
- Le vampirisme
- la nécrophilie
- la zoophilie

Ceux-là sont vraiment glauques par contre Mr. Green
askim
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 472
Localisation: Là où je dois être...

Message Posté le: Ven Sep 19, 2008 17:59 pm    Sujet du message:
Il y en a que je ne pensais pas être une déviance... Il y a beaucoup de filles qui sont excitées par le sperme de leur partenaire pendant leurs relations intimes: d'où des éjaculations ici où là
alcibiade
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 29
Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6608

Message Posté le: Mer Sep 24, 2008 19:45 pm    Sujet du message:
Le simple terme déviance est ambigu. déviance par rapport à quoi, la majorité, la sexualité standard pronée par le pape, autre chose encore ?
askim
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 01 Sep 2007
Messages: 472
Localisation: Là où je dois être...

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 19:26 pm    Sujet du message:
là je suis parfaitement d'accord. Il y en a qui ne font de mal à personne, alors je ne vois pas où est le problème. S'il y en a qui s'excite en regardant les chèvres brouter l'herbe, et alors? Ah non! Attention, les boucs sront pas contents Twisted
Evil
Selva
Membre
Membre


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 07 Jan 2008
Messages: 490
Localisation: Annecy

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 19:53 pm    Sujet du message:
c'est pas parce que tu peux les pratiquer quand tu veu et facilement que c'est pas une déviance
TchorT
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 32
Inscrit le: 11 Mai 2008
Messages: 4319

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 19:55 pm    Sujet du message:
Sur quels faits est basée la déviance ? Pourquoi est-ce qualifié comme étant une déviance ? Un point de vue moral ?
Marion17
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 26 Oct 2007
Messages: 3986

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 22:13 pm    Sujet du message:
A mon avis, les déviances, c'est à partir du moment ou tu sors du "j'te branle, tu m'doigtes, on fait l'amour (par voie vaginale bien sur) on jouit et voilà c'est finis."
oeildenuit
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 6380
Localisation: Aix en provence

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 22:27 pm    Sujet du message:
Citation:
L'exobiophilie, ou l'attirance pour les extraterrestres.


Ca, c'est une déviance.
Silver Mercure
Habitué(e)




Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 16777195

Message Posté le: Ven Sep 26, 2008 23:53 pm    Sujet du message:
c'est juste pour le fun de donner des noms à des types d'excitation ou de sexualité, ne vous excitez pas sur le mot déviance.

je m'arrêtre sur la sidérodromophilie qui est ici définie comme une excitation liée au train...
je sais par ailleurs que la siderodromophobie est la peur d'être en retard . Je cherche de ce fait le lien étymologique... ou l'erreur ?
l'idée de rapidité, d'horaire ?
XxLuciolexX
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 31
Inscrit le: 21 Fév 2008
Messages: 3449
Localisation: Lille

Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 00:02 am    Sujet du message:
Je suis sur que tout le monde à plusieurs déviance à son actif. Laughing
Silver Mercure
Habitué(e)




Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 16777195

Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 07:54 am    Sujet du message:
oui, hier je parcourais la liste des yeux, je pense qu'on peut cumuler jusqu'à 6 de ces "déviances" et passer pour tout à fait normal... méfiez-vous, les déréglés sont partout !
alcibiade
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 29
Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6608

Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 14:09 pm    Sujet du message:
Citation:
Je suis sur que tout le monde à plusieurs déviance à son actif.


Tout à fait.

Pour ma part je retiens le pygmalyonisme, dont je ne suis pas touché, quoique j'aime beaucoup les statues.
Invité








Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 14:12 pm    Sujet du message:
DJRaging-Bull a écrit:
A mon avis, les déviances, c'est à partir du moment ou tu sors du "j'te branle, tu m'doigtes, on fait l'amour (par voie vaginale bien sur) on jouit et voilà c'est finis."


Tu es déviant DJ ?
alcibiade
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 29
Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6608

Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 14:21 pm    Sujet du message:
Les 3/4 des gens partagent une ou plusieurs de ces "déviances", faut arrêter de jouer les faux culs. Rolling Eyes
Invité








Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 14:34 pm    Sujet du message:
Je sais pas si c'est moi que tu visais mais je n'ai pas dit le contraire, je pose simplement la question à DJ en particulier ...
Silver Mercure
Habitué(e)




Inscrit le: 24 Oct 2007
Messages: 16777195

Message Posté le: Sam Sep 27, 2008 22:17 pm    Sujet du message:
allons, point de paranoïa, avant ton arrivée sur le topic on parlait déjà de la possibilité de cumuler les déviances en toute impunité.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Divers