Les laits de soja et d'amande déconseillés pour les enfants


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Mariage - Bébé

Gentillefille
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 40
Inscrit le: 19 Sep 2004
Messages: 13927
Localisation: Dans les vignes

Message Posté le: Ven Mar 15, 2013 18:01 pm    Sujet du message: Les laits de soja et d'amande déconseillés pour les enfants
Depuis le temps que je me tue à expliquer aux mamans de mon entourage que ces laits ne sont pas une bonne alternative au laits traditionnels (maternels, maternisés ou de vache)...


http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/31382/pas-de -lait-de-soja-ou-amande-pour-le-nourrisson-de-moins-un-an.php

Citation:
Les laits d'origine végétale ou animale, autres que le lait maternel et les laits 1er et 2ème âge, ne couvrent pas les besoins nutritionnels des bébés.

L'Agence française de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) vient de publier un avis qui établit un lien de causalité entre la consommation de laits d'origine végétale (de soja, d'amande ou de riz) et animal (lait de brebis, chèvre, jument, etc.) chez le nourrisson de moins d'un an, et des retards dans le développement de l'enfant, tels que le ralentissement de la croissance, une carence en fer, en calcium ou en vitamines.

En effet, la période de la naissance à l'âge de 1 an est celle où la croissance est la plus importante. En moyenne, le poids de naissance est multiplié par 3, la taille croît de près de 50% et le poids du cerveau passe de 300-400 g à plus d'1 kg à l'âge d'un an, soit une croissance cérébrale de l'ordre de 2 g/j. Il est donc capital que l'enfant bénéficie au cours de cette période d'un régime alimentaire équilibré et adapté à ses besoins, sans carence ni excès.

Or, il apparaît selon plusieurs études menées par des scientifiques et des constats réalisés par des médecins, parfois urgentistes, qu'au cours des premières semaines ou des premiers mois de vie, l'alimentation exclusive par une boisson végétale en remplacement du lait maternel ou d'une préparation pour nourrissons "peut entraîner en quelques semaines un état de malnutrition protéino-énergétique sévère, un état de déshydratation", mais aussi "des complications infectieuses et le décès".

Aussi, l'ANSES recommande que ces produits ne soient pas utilisés chez l'enfant de moins de un an. Elle rappelle aussi combien il est important pour l'équilibre de l'alimentation maternelle au cours de la période de grossesse et d'allaitement, d'avoir une alimentation équilibrée.
Elle affirme que "d'éventuels déficits d'apport en vitamines et minéraux se répercutent sur le nourrisson. Certains modes d'alimentation pouvant conduire à des déficits doivent faire l'objet de précautions ou d'un suivi spécifique. Une attention toute particulière doit être accordée aux femmes ayant une alimentation de type végétalien ou végane (ne consommant aucun produit d'origine animale), qui doivent recevoir une complémentation en vitamine B12 pendant la période de la grossesse et de l'allaitement".

Enfin, l'Agence rappelle que le lait maternel est l'aliment de référence adapté aux besoins du nourrisson. Hors l'allaitement, seules les préparations pour nourrissons et préparations de suite - lait premier âge et deuxième âge - qu'elles soient formulées à partir de protéines animales ou végétales, permettent de couvrir les besoins du nourrisson.

Il est important que par souci d'économie ou par conviction, les parents qui achètent pour leur bébé des briques de lait, soient sensibilisés par leur médecin traitant et le pédiatre, au nécessaire recours aux laits 1er âge et 2ème âge.




http://www.meltyfood.fr/bebes-lait-de-soja-et-d-amande-deconse illes-a165356.html

Citation:
"Les laits d'origine non bovine (chèvre, brebis etc.) n'ont pas été conçus pour l'enfant de moins d'un an": c'est ce que déclare l'agence nationale de sécurité de l'alimentation (Anses) dans un communiqué. Sont concernés, le lait de soja, d'amande ou encore de riz ou des laits d'origine non bovine comme le lait de chèvre ou de brebis. Pourquoi ? Tout simplement parce que "ils ne permettent pas de couvrir intégralement les besoins nutritionnels spécifiques des nourrissons", souligne l'Anses. Vraisemblablement rien ne remplace le lait maternel et autres préparations pour nourrissons. D'autant que ces boissons peuvent "entraîner en quelques semaines un état de malnutrition ou des désordres métaboliques sévères pouvant conduire à des complications infectieuses et aller jusqu’au décès de l’enfant ". Une information certainement suivie de près par Kate Middleton enceinte très surveillée en ce qui concerne son alimentation.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Mariage - Bébé