Le jardinage comestible !


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Zone culinaire

La Bête
Silver Mercure


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 13812
Localisation: Montréal

Message Posté le: Sam Aoû 06, 2011 13:05 pm    Sujet du message: Le jardinage comestible !
Bonjour ! Je viens vous parler de planter des choses à manger ! Faire pousser des aromates, des fruits et légumes, sur son balcon ou dans son jardin, le sujet potager est ouvert !



Moi j'ai récemment été frappée d'une lubie, un de ces jours j'ai envie de me lancer dans l'épopée de la culture des tomates !

On peut acheter des pieds et des graines en jardinerie, mais moi ce que je trouve trop rigolo, c'est de tout faire maison soi-même ^^ Donc je me suis renseignée sur la façon de produire ses propres graines et de les planter, et je me suis dit que ça pourrait en amuser certains.



D'abord, il faut une tomate sur laquelle prélever les graines.
Éviter les tomates de supermarché, presque toutes des spécimens hybrides et/ou stériles, leurs graines donnent des résultats très incertains.
Il vaut mieux choisir des espèces dites "anciennes", qui offrent en plus des formes et des couleurs plus variées et marrantes. Ça se trouve parfois sur les marchés, et chez des gens qui en cultivent déjà. Moi j'ai une amie par qui j'ai pu avoir des tomates que son grand-père cultive dans son jardin. ^^



Ensuite, la méthode pour faire ses graines :

1- On coupe notre tomate en deux de façon transversale et on en extrait les graines de leur compartiment gélatineux.

2- Pour conserver les graines, il faut se débarrasser de la gélatine qui colle autour. Pour ça, on va mettre le tout dans un verre rempli d'eau, et attendre environ 3 ou 4 jours, pas plus sinon les graines commencent à germer dans l'eau. L'eau va se troubler et parfois se couvrir d'un dépôt blanc, c'est normal, c'est la moisissure qui va dissoudre la fameuse gélatine.

3- Au bout de 3 jours, il n'y a qu'à passer le tout dans un tamis assez fin et rincer abondamment (bon, j'avais pas de tamis, j'ai bricolé avec une cuillère à infuser). On récupère normalement des graines débarrassées de leur gélatine.

4- On les place sur de l'essuie-tout pour les essuyer un peu, et ensuite on les dispose dans une coupelle. Là il faut les espacer bien les unes des autres pour qu'au séchage elles ne se retrouvent pas collées ensembles.

5- Il ne reste plus qu'à placer la coupelle dans un endroit sombre et bien aéré, pour qu'elles sèchent pendant quelques semaines. Quand elles sont bien sèches on peut les placer dans un récipient ou un sachet en papier, dans un lieu qui les préserve de la lumière, de la chaleur et de l'humidité (un placard quoi).

Avec cette méthode, les graines séchées gardent leur pouvoir germinatif pendant 5 à 10 ans, donc vous pouvez les utiliser plus tard si ça vous chante.

Ensuite il y a évidemment une méthode pour les planter et les faire pousser, mais le post est déjà assez long comme ça.
De toutes façons ça se fait en mars, et moi je n'en suis qu'au séchage de mes petites graines ^^






ET VOUS ! Faites-vous pousser des choses à manger ?



Smile
Pixelle
Genaissienne de l'année 2013


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 25 Avr 2011
Messages: 4750

Message Posté le: Sam Aoû 06, 2011 13:16 pm    Sujet du message:
Quand j'étais petite, je faisais pousser mes carottes. Mais maintenant avec mon débile de chien, c'est devenu impossible d'avoir le moindre potager.
Sinon j'ai un cerisier, un mirabellier, des framboisiers, des groseilliers, et des groseilliers à maquereaux dans mon jardin. Et un bout du pommier du voisin qui dépasse. Je crois que c'est à peu près tout ^^
Elise M.
Actif
Actif


Sexe: Sexe:Féminin

Inscrit le: 07 Juin 2011
Messages: 504

Message Posté le: Sam Aoû 06, 2011 13:31 pm    Sujet du message:
wai a mort le système des tomates de masses
cherjirou
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 31 Mar 2006
Messages: 1548

Message Posté le: Mar Aoû 09, 2011 15:58 pm    Sujet du message:
laurier
romarin
menthe
tomates (nos plus belles sont les coeurs de boeufs)
kapao (basilic thaïlandais)
piment
persil
thym (mais là il a grillé avec le soleil (un comble quand on sait le peut qu'on en a eu depuis le début de l'été)


je crois que c'est tout cette année...
Fromthesouth
Admin




Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 16792
Localisation: Bastia, sur un caillou paumé

Message Posté le: Mar Aoû 09, 2011 16:23 pm    Sujet du message:
"Avec cette méthode, les graines séchées gardent leur pouvoir germinatif pendant 5 à 10 ans"

Et bah ! J'en apprends une !

Sinon, non, je ne fais rien pousser personnellement. Cependant, entre le beau-père, le grand-père, et tous les gens du village on a de la menthe, des tomates, des concombres, des aubergines, des courgettes, des salades, des melons, des prunes, des fraises, des citrons, des oranges, des clémentines, des olives (pour faire de l'huile), j'en oublie peut-être...
Gentillefille
Habitué(e)


Sexe: Sexe:Féminin
Age: 39
Inscrit le: 19 Sep 2004
Messages: 13927
Localisation: Dans les vignes

Message Posté le: Mer Aoû 10, 2011 09:54 am    Sujet du message:
Je me suis mise au jardin au printemps dernier. Totalement novice en la matière...
L'an dernier j'avais acheté, entre autres, 2 sachets de graines de courges différentes. J'ai mis un peu de terreau dans des godets et une graine par godet. J'ai mis les 2 sachets soit environ 50 graines...
Le soir, je dis ça à mon mari et il estimait que j'en avais trop planté. Selon lui, une graine pouvait faire 1 pied de courges avec 3 à 5 fruits dessus. 50 x 5 = 250 courges potentielles effectivement si tous les pieds prenaient.
Et quasiment tous les pieds ont pris. On a dispersé les pieds de courge un peu partout sur le terrain, le potager devenant trop petit. On allait être en surproduction à cause de ma boulette mais au pire des cas on congèlera et on en mangera à chaque repas. Ramassées, les courges se gardent assez bien, jusqu'à 1 an paraît-il.
Et là, le drame. On ne le savait pas mais notre terrain était infesté de vers de jenesaisquoi qui se nourissent, entre autres, des fleurs de courges (avant de faire le fruit).
A la fin de la saison on a réussi à sauver.... 2 petites courges qui nous ont fait une simple soupe et un gratin.

Mais l'histoire des graines ne s'arrête pas là....

On a mis les épluchures et le coeur des gourges, donc les graines, au compost au fond du jardin.
Le compost s'est fait à l'hiver et on l'a tamisé sur Avril et Mai. D'un côté le bon compost tamisé et de l'autre tout ce qui ne passait pas le tamis comme les petit morceaux de branche, cailloux, les gros vers blancs et... les graines de courge !
On stockait tous ces résidus dans des seaux avant d'aller les jeter en déchetterie.
Puis il a plu 3-4 jours et 4 seaux trainaient à la pluie en attente d'être jetés. Quelques jours + tard, on va pour les jeter et là la surprise, 4 à 5 pieds de courges ont poussés dans chacun des seaux !

On a tout replanté dans le potager, largement agrandi et traité dans l'hiver et nous avons aujourd'hui une 15aine de fruits déjà formés et une 30aine de fleurs.

Donc là cet hiver mes graines de courges je vais les conserver. C'est le renouvellement perpétuel et ça permet de bouffer de la courge à l'année et sans dépenser le moindre centime.

Cette année je vais tenter aussi le coup sur les courgettes voir aussi les aubergines et les poivrons pour essayer.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Zone culinaire