L'homosexualité dans l'armée...


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Rencontre et discussions entre gays

Petitange
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 3523
Localisation: Ile de la Réunion

Message Posté le: Jeu Nov 25, 2010 18:58 pm    Sujet du message: L'homosexualité dans l'armée...
Et bien voila. Je voulais savoir comment ça se passait pour les gay militaires Razz :



Je sais qu'aux States il y a une loi qui empêche de dévoiler son homosexualité dans l'armée. Cette loi s'appelle "Don't ask, don't tell". Elle accorde aux hétéros le droit de parler de leurs relations sentimentales mais interdit aux homos de parler de la leur... Enfin bref, il parait qu'elle est en cours d'abrogation Innocent .
Donc comment est le climat envers les homos dans l'armée américaine alors? Sont ils victimes d'homophobie dans ce corps de métier plus que dans un autre? Si quelqu'un va à l'encontre de cette loi, sera t il forcement viré?


En France, la situation est différente au niveau juridique il me semble. Je ne connaîs pas de loi qui porte préjudice au gay dans l'armée.
Aussi, le climat dans l'armée française est diffèrent de celui dans l'armée américaine.
Alors mêmes questions. Comment sont perçus les homosexuelles dans l'armée française par leurs camarades de régiment? Sont ils victimes de dénigrements féroces par rapport à leurs orientations? Comment une victime d'homophobie dans ce métier peut elle procéder pour se faire entendre?


Donc être gay dans un groupe de soldats peut être un frein au combat non Confused ? La cohésion du groupe doit dépendre de la tolérance des collègues en fait.


Sinon je sais que certains pensent qu'au travail il n'est pas nécessaire de parler de sa vie privée et donc de faire son coming out. Mais dans un métier comme l'armée où on passe parfois 6 mois loin de sa famille et avec pour seule compagnie "amicale" ses coéquipiers, il est légitime de parler de soi je pense. De façon à garder le moral. C'est pas comme des collègues qu'on voit pendant un temps tout les jours avant de retourner à sa petite vie le soir.

Bon à vous de répondre. C'est pas les questions qui manquent Papillon .
Oel
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 30 Juin 2010
Messages: 3880

Message Posté le: Jeu Nov 25, 2010 19:06 pm    Sujet du message:
Ce sont des questions qui s'adressent à ceux des militaires Laughing et américains (aigle hurlant viens ici Laughing). Sinon, je ne pense pas que l'abrogation de la loi aura de réels effets, vu la pensée qui semble régner dans tout ce fourbi (sans oublier que le fait qu'on passe vachement de temps avec ses collègues fait encore plus peur si on doit supporter leur mépris à longueur de temps).
Tommy Angello
Administrateur
Administrateur


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 4354
Localisation: dans ton cpu

Message Posté le: Jeu Nov 25, 2010 19:30 pm    Sujet du message:
A mon avis, tant que tu colle pas des drapeaux arc en ciel partout dans la caserne, que tu trique pas sous la douche et que tu joue pas à la cage au folles, t'auras pas de problème, mais demande à des gars qui sont dedans. (pas ceux du recrutement ca s'entend)
Petitange
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 3523
Localisation: Ile de la Réunion

Message Posté le: Jeu Nov 25, 2010 19:36 pm    Sujet du message:
Bon ok. Je pense que gokun_33 et Aigle hurlant pourront nous donner une vision plus réaliste de ce qui se passe là dedans^^.

Donc selon toi Tommy Angello, un gars efféminé se fera automatiquement bizuter?
Tommy Angello
Administrateur
Administrateur


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 4354
Localisation: dans ton cpu

Message Posté le: Jeu Nov 25, 2010 20:03 pm    Sujet du message:
Alors attention, déjà pédé ne veut pas dire efféminé, ensuite avoir des gouts de gonzesse ne veut pas dire porter des talons aiguille et se mettre du rouge à levre.

Ce que je dit, c'est que tant que t'est pas un mono obsessionnel de l'affichage tu devrais pas te faire d'ennemi.
cherjirou
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 31 Mar 2006
Messages: 1548

Message Posté le: Ven Nov 26, 2010 15:17 pm    Sujet du message:
lorsque j'étais sous les drapeaux j'ai croisé des sous officiers homosexuels, et, dans la marine en tout cas, il ne serait venu à l'idée de personne de leur en faire la remarque ou tout autre chose.
La grande muette s'en contre fout je pense.
Idem dans la gendarmerie, je me souvient d'une discussion que j'avais eut avec l'adjudant chef de la brigade de ma commune qui avait un homosexuel sous ses ordres, et bien à part le fait que ça faisait bizarre qu'il ramène sont petit ami à la caserne (les gendarmes vivent à la gendarmerie dans le même batiment) ça n'interférait en rien....
Aigle hurlant
Actif
Actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 14 Nov 2010
Messages: 922
Localisation: Wardak province, Afghanistan

Message Posté le: Sam Nov 27, 2010 19:19 pm    Sujet du message:
Je vais parler ici pour l'armée US, ne sachant pas trop ce qui se passe en France...
Effectivement il y'a cette loi du "don't ask, don't tell":
Je cite: "L'acte empêche donc toute personne homosexuelle ou bisexuelle de révéler son orientation sexuelle ou de parler de relations homosexuelles, y compris du mariage et de l'homoparentalité tant qu'ils servent les forces américaines. La partie « ne demandez pas » indique que les supérieurs ne devraient pas commencer d'enquête tant qu'il n'existe aucun comportement prohibé, même si dans la réalité des soupçons quant à l'homosexualité d'une personne peuvent provoquer une enquête."

(Précisons ensuite qu'Obama souhaite mettre fin à cette loi qui date du début des années 90 il me semble.)

Après, comme dit plus haut, cette loi est surtout faite pour empêcher ceux qui voudraient la jouer "gay pride" de s'engager dans l'armée, mais un type ne clamant pas ouvertement son homosexualité sur les toits n'aurait aucun problème vis à vis du commandement. Elle peut également empêcher qu'un recruteur par exemple discrimine un homosexuel voulant s'engager, ou qu'une même discrimination ferme des portes (avancement, mutation etc) à une personne homosexuelle.

Ca c'est ce que j'appellerais la partie bureaucratique du truc.

Maintenant, une autre situation à prendre en considération, c'est la distance certaine entre la vie des unités sur le terrain et le Haut commandement...quand tu partages avec tout un groupe de la sueur, du sang (le tien, le leur, celui d'autres), de la saleté, de la peur, des larmes, des rires etc tu n'as plus rien à foutre que le mec qui dort sous la même toile que toi soit gay, hétéro, blanc, black, hispano, chinois, martien etc...seul compte le groupe.
J'ai déjà parlé de mon pote gay qui a quitté le Corps, ayant "fait son temps". Si dans une soirée ou autre quelqu'un aurait proféré un propos homophobe à son égard, le groupe tout entier se serait jeté sur le gars pour lui faire sa fête.

C'est sûr, cela dépend des hommes sur place et de leur mentalité, des connards y'en a partout, mais même le plus abjecte c****** va réfléchir à deux fois avant de traiter un type qui l'a sorti d'une mauvaise situation (en Irak c'est simple y'a que ça, des mauvaises situations) de "sale ******" ou de "suceur de queue".

Pendant les moments de détente, tout le monde parlait de ses conquêtes, féminines comme masculines, sans que cela parte d'un côté comme de l'autre dans de la pornographie verbale Laughing

L'homophobie il y'en a, mais comme dans chaque corps de métier ou de la société...

Pour conclure, vu que la loi va très probablement être supprimé, je dirais que un soldat qui se comporte en vrai soldat ne doit pas juger un autre soldat sur ses tendances sexuelles ou sociales mais sur son comportement au feu. Un type gay qui me foire quelque chose sur le terrain se fera engueuler de la même manière qu'un hétéro dans mon groupe.

Tout dépend de la mentalité des soldats, mais je n'ai pas vu de mes yeux de problèmes liés à de l'homophobie. Il y'en a, c'est sur. Mais il y'a des connards partout.

Ai je répondu à ta question?
Petitange
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 01 Avr 2009
Messages: 3523
Localisation: Ile de la Réunion

Message Posté le: Dim Nov 28, 2010 20:49 pm    Sujet du message:
Oui oui. J'avais lu ton autre poste Aigle hurlant. Mais je voulais que tu répondes ici pour en faire profiter les intéressés et casser les préconçus.

Sinon chiron pour la gendarmerie. J'ai vu un reportage il y a quelques années ou un policier gay a été victime d'un coup monté par ses collègues homophobes. Ils l'ont incriminé pour quelque chose qu'il n'avait pas fait pour qu'il perde son travail et aille en prison... Enfin je ne me souviens plus très bien de l'affaire. Si je la retrouve sur le net, je posterai l'article.

Tout ça pour dire que c'est pas partout pareil. La gendarmerie que tu as fréquenté était cool là dessus c'est sûr, mais ce n'est pas le cas partout.
toomey
Petit nouveau
Petit nouveau


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 46
Inscrit le: 18 Fév 2005
Messages: 14
Localisation: peigneboeuf-les-choux

Message Posté le: Ven Déc 17, 2021 21:11 pm    Sujet du message:
Crying or Very sad http://www.disparusdemourmelon.org

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Rencontre et discussions entre gays