Pétition de soutien à Vincent Geisser, chercheur au CNRS


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Pétitions...

bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Dim Juin 14, 2009 14:21 pm    Sujet du message: Pétition de soutien à Vincent Geisser, chercheur au CNRS
Le collectif pour la sauvegarde de la liberté intellectuelle des chercheurs et enseignants-chercheurs de la fonction publique appelle à signer une pétition de soutien à Vincent Geisser, chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS).

Citation:
Un chercheur menacé de sanctions : bronca au CNRS
Par Chloé Leprince | Rue89 | 08/06/2009 | 19H31

Des poids lourds du monde universitaire français tels qu'Edgar Morin, Etienne Balibar, Olivier Roy, Pascal Boniface, Esther Benbassa et d'autres qui signent en vingt-quatre heures une pétition de soutien d'un chercheur CNRS sous le coup d'une procédure disciplinaire : la rapidité de la mobilisation avait de quoi interpeller.

Esther Benbassa, universitaire et par ailleurs blogueuse occasionnelle sur Rue89 , a ainsi réuni pas moins d'une cinquantaine de noms pour prêter main forte à Vincent Geisser, spécialiste de l'islam et de la diversité depuis 1991. Même l'ancienne directrice des sciences humaines au CNRS (longtemps supérieur hiérarchique de Geisser) a signé la pétition qui continue de circuler.

Cet universitaire est en effet convoqué le 29 juin devant un conseil de discipline au CNRS. Il risque un blâme, mais les pétitionnaires en ont fait « une position de principe sur une mesure inadéquate », comme l'a expliqué à Rue89 Edgar Morin .

Ce que son comité de soutien craint, c'est en réalité une sanction qui ferait jurisprudence et qu'on oblige pour de bon les chercheurs au devoir de réserve.

Un « fonctionnaire défense » qui surveille certains travaux des chercheurs

A l'origine du problème, il y a un conflit entre deux personnes au sein du CNRS. L'un est chercheur, c'est Vincent Geisser. L'autre est ingénieur général de l'armement et « fonctionnaire sécurité défense » au CNRS depuis 2003, après un temps à la Défense et d'autres missions interministérielles.

Ce « fonctionnaire défense », dont plusieurs pétitionnaires ont appris l'existence à l'occasion de ce conflit, se nomme Jospeh Illand. C'est lui qui signe par exemple les ordres de mission à l'étranger des chercheurs du CNRS, lui aussi qui est chargé officiellement de la veille sécuritaire sur le patrimoine scientifique.

En clair : protéger les recherches hexagonales d'une double allégeance possible ou d'éventuelles vélléités d'espionnage. Il a ainsi récemment refusé l'accueil d'une douzaine de chercheurs étrangers.

Le bras de fer entre Vincent Geisser et Joseph Illand remonte à 2004. Geisser, 36 ans à l'époque, entreprend une enquête sur la place des chercheurs maghrébins dans les travaux français.

« On m'accuse d'infiltrer le CNRS avec un “lobby islamique” »

Statistiques et fichiers à composante ethnique obligent, le projet doit avoir l'aval de la Cnil et l'autorisation tarde. Joseph Illand demande à rencontrer Vincent Geisser, qui raconte à Rue89 avoir passé « deux heures à lui expliquer le principe d'une enquête » :

« Et puis quand l'entretien a été terminé, il m'a dit qu'il avait d'autres questions à me poser. Il a sorti un dossier avec, notamment, des extraits de prises de position personnelles antérieures. Il m'a demandé de m'expliquer.

J'ai trouvé ce mélange des genres étrange, même si je viens d'une famille de militaires. Puis il a envoyé à mon directeur de laboratoire un mail pour lui demander de classer mes recherches comme « sujet sensible ».

Petit à petit, j'ai compris ce qu'on me reprochait, d'infiltrer le CNRS avec un « lobby islamique ». »

L'intéressé continue de trouver cela « d'autant plus ridicule que je ne suis même pas musulman ». Les choses se corsent à partir du 4 avril dernier, date à laquelle Geisser envoie un mail au comité de soutien d'une étudiante allocataire de recherche à qui le CNRS vient de supprimer son allocation parce qu'elle est voilée comme l'avait raconté Rue89.

Le chercheur reconnait avoir réagi excessivement… mais en privé

Ce texte est publié sur un blog -sans son accord, dira Geisser. Extrait :

« Le FD [fonctionnaire défense, ndlr] est un idéologue qui traque les musulmans et leurs “amis”, comme à une certaine époque, on traquait les Juifs et les Justes. Le FD constitue des dossiers sécuritaires sur un nombre de chercheurs du CNRS afin de les faire sanctionner.

Sa cible privilégiée ? Les chercheurs travaillant sur le monde arabe et musulman, mais aussi les chercheurs ayant des accointances avec l'islam. »

La formule est discutable et peut inspirer une certaine prudence. D'ailleurs, le chercheur reconnaît aujourd'hui que c'est « peut-être un peu excessif ». Mais il soutient que ce texte n'avait pas vocation à circuler sur ce blog : « Mon numéro de téléphone figure en bas, je commence par “bonjour”, c'est bien que c'était une correspondance privée. »

Pourtant, alors que Esther Benbassa y voit un relents de « maccartysme », Joseph Illand ne l'entend pas ainsi. Interview fort concise ce lundi matin à Rue89 :

« C'est très frustrant mais je ne peux rien vous dire. Outre la procédure administrative, il y aura une procédure au pénal, vous verrez. C'est confidentiel, on me demande de ne rien dire.

Chacun son style, tout ce que je dirai, c'est que c'est la première fois que j'essuye une attaque aussi dure sur ma personne. D'autres cas de sanctions concernaient plutôt le négationnisme, ce genre de choses. »

« Morin, Edgar Morin ? Il a signé ? C'est n'importe quoi ? »


C'est vers son avocate, Me Cousin, que le fonctionnaire défense renvoie. Laquelle confirme à Rue89 qu'une plainte vient bien d'être déposée. Plutôt agacée par « l'ampleur que ça prend » :

« Morin, Edgar Morin ? Il a signé ? C'est n'importe quoi, je perds mes dernières illusions. Nos intellectuels sont en train de se fourvoyer ! »

Difficile de savoir précisément ce que le fonctionnaire défense reprochait concrètement à Vincent Geisser maintenant que la double procédure est en cours. Evidemment, nul mention par téléphone d'un quelconque « lobby islamique ».

Pour le directeur de l'Iris, Pascal Boniface , qui connaît bien Geisser, c'est « tout simplement ridicule » et « caricatural pour l'armée » :

« Même si je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il écrit, dire que Vincent Geisser crée un lobby islamique est grotesque. J'ose croire qu'il s'agit d'un acharnement individuel de la part d'un fonctionnaire un peu obtus et à contre-temps qui se laisse emporter.

Pas d'une quelconque politique digne de ce nom. Ce serait beaucoup trop grave et beaucoup trop stupide, alors que le gouvernement est plutôt pluss ouvert à l'opinion issue de la diversité. »

Olivier Roy, de son côté, martèle qu'il ne s'agit pas d'une simple histoire d'inimitié entre deux personnes. Voilà ce qu'il raconte par e-mail :

En 2007-2008, j'ai reçu un mail signé du haut fonctionnaire de défense me reprochant de mieux traiter l'islam que le christianisme. Estimant que cette personne n'avait pas à faire état de ses fonctions en exprimant ses opinions personnelles à l¹encontre d'un fonctionnaire sur qui il pouvait avoir autorité, et en accord avec mon directeur de laboratoire, j'ai ignoré ce message et je l'ai mis en spam. Il apparaît maintenant qu'il s'agissait d'une sorte de provocation et je regrette d¹avoir traité cette affaire simplement par le mépris.


Pour signer la pétition :

http://petition.liberteintellectuelle.net/
Mai lan
Actif
Actif




Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 827

Message Posté le: Dim Juin 14, 2009 14:32 pm    Sujet du message:
J'ai toujours trouvé ça vulgaire et inintellectuelle une pétition.

On exploite les frustrations de chacun en se basant sur leur tendance à vouloir se deculpabiliser, se donner bonne conscience.

Mais tous le monde s'en tape de la cause et encore faut-il la lire sans se limiter à une appréciation par symbole "c'est bien".

Vraiment je me demande comment un tel argumentaire peut paraitre crédible.
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Lun Juin 15, 2009 14:58 pm    Sujet du message:
Je soutiens Vincent Geisser, et j'appelle à faire de même, au nom de la liberté intellectuelle. Une pétition n'empêche pas de chercher et de réfléchir, et ce ne sont pas n'importe quelles personnes qui ont lancé celle-ci, mais de grands universitaires. Chacun son avis, mais c'est une honte qu'un chercheur soit harcelé pendant 4 ans juste parcequ'il fait des études sérieuses et légales sur l'islam, et que ses conclusions et opinions sont positives et valorisantes.
Criterium
Suprème actif
Suprème actif



Age: 35
Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 4223
Localisation: ailleurs

Message Posté le: Lun Juin 15, 2009 16:48 pm    Sujet du message:
Je n'ai pas signé la pétition, je ne la signerai pas, non seulement parce que je prends le principe de pétitions avec des pincettes, mais aussi parce qu'il n'est pas dit qu'elle soit justifiée; d'une part, il s'agit sans doute plus d'un différend entre quelques personnes, qui a été repris et politisé - nul doute que les sites musulmans vont faire beaucoup de bruit sur cette affaire - et d'autre part, parce que le point de vue pro-Geisser est sur-représenté. Et par les mêmes personnes.

Je trouve que les propos sur l'islamophobie de Geisser sont suffisamment borderline pour avoir pu lui coûter son poste - tout comme certains ont pu perdre leur poste pour un malheureux mot "antisémite", ceci-dit en passant. Le terme "lobby islamique" n'est d'ailleurs pas de ses détracteurs mais de lui-même, il faut le savoir; l'utilisation des guillemets tendrait à faire penser le contraire.

C'est une honte qu'un chercheur soit censuré parce qu'il fait des études sérieuses sur l'islam : je suis tout à fait d'accord, mais je ne pense certainement pas à Geisser en lisant cela, mais directement à islam-documents (un site, collectif de chercheurs étudiant l'islam et les documents relatifs à celui-ci, essayant de séparer les documents informatifs et la propagande musulmane). Quand à ses propositions valorisantes à l'islam avec Ni p**** ni soumises, je préférerais qu'on en parle plutôt que l'on re-dirige un public ne le connaissant pas vers une pétition en invoquant peut-être un peu trop vite le terme de "liberté d'expression". Ne me lis pas mal: je ne suis pas anti-Geisser. J'exprime simplement de sérieux doutes sur le personnage, sur cette pétition et sur toute cette polémique.
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Mar Juin 16, 2009 11:39 am    Sujet du message:
on n'a pas à harceler un chercheur sur une doctrine ou une communauté quelles que soient les résultats de ses études (valorisants ou non), du moment qu'elles sont légales et qu'elle répondent à des paramètres méthodologiques.
Illand a des motifs ridicules : "sujet sensible" (pour LUI !) et les opinions de Geisser (contraires à celles d'Illand !) et son courrier à Olivier Roy montre que c'est un triste discriminateur ni plus ni moins. Olivier Roy et Vincent Geisser auraient pu le poursuivre depuis longtemps s'ils le voulaient, mais du moins Geisser a voulu laisser l'image du CNRS au-dessus, malgré le fait qu'Illand aurait mérité les conséquences d'une telle procédure.
quand ce dernier n'a rien trouvé dans l'étude du chercheur ce qui pouvait la rendre illégale ou anti-scientifique, et donc ce qui pouvait l'interdire, il est passé aux opinions du chercheur lui-même mais c'est DINGUE !!! depuis quand quelqu'un a le droit de se mêler d'une manière aussi scandaleuse de la liberté intellectuelle et scientifique d'un CHERCHEUR et de le HARCELER, JUSTE parceque sa vision est différente de la sienne ! Illand n'aurait jamais trouvé de moyen pour interdire Vincent Geisser alors maintenant il court vers une méthode lâche pour arriver à ses véritables fins !

Non ! je me range de l'avis des intellectuels d'un centre de recherce aussi prestigieux qu'est le CNRS, je soutiens Vincent Geisser et on ne doit pas laisser à certains la moindre chance de violer les droits des chercheurs. je précise enfin que Geisser n'a pas perdu ses fonctions mais qu'il risque un blâme pour un courrier qui n'était même pas destiné au détracteur, et qui était en plus... privé et mis en public par une autre personne. j'espère que ceci n'arrivera pas, et je salue la solidarité des chercheurs, qui ne partagent pas tous la même vision sur les différents sujets, mais qui savent défendre la liberté intellectuelle et scientifique.
Criterium
Suprème actif
Suprème actif



Age: 35
Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 4223
Localisation: ailleurs

Message Posté le: Mar Juin 16, 2009 12:17 pm    Sujet du message:
Je suis chercheur.
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Mar Juin 16, 2009 12:21 pm    Sujet du message:
Et aucune personne n'est autorisée à porter atteinte à tes droits et de te harceler comme il a été le cas au CNRS. Sinon sois sûre que tu auras également le soutien.
XxLuciolexX
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 34
Inscrit le: 21 Fév 2008
Messages: 3449
Localisation: Lille

Message Posté le: Mar Juin 16, 2009 21:54 pm    Sujet du message:
Et c'est quoi l'intérêt de ces recherches à la base?
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Mer Juin 17, 2009 10:13 am    Sujet du message:
Vincent Geisser l'explique :

Citation:
Je me nomme Vincent Geisser. Je suis chargé de recherche au CNRS (CR 1) et président du Centre d’information et d’études sur les migrations internationales (CIEMI). J’ai été recruté au CNRS en octobre 1999, affecté à l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM), localisé à Aix-en-Provence. Avant cette nomination, j’étais chargé de mission au Ministère des affaires étrangères (MAE : 1995-1999), en tant que chercheur à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) de Tunis. Dans ce cadre, je dirigeais un programme scientifique euro-maghrébin sur les migrations étudiantes et intellectuelles dans le bassin méditerranéen, dont les résultats ont été publiés en 2000 aux éditions du CNRS. C’est donc tout naturellement que j’ai sollicité en 2003-2004, auprès des instances du CNRS, une « Aide à projet nouveau », en vue de poursuivre mes recherches sur les migrations intellectuelles entre l’Europe et le Maghreb, en m’intéressant cette fois-ci aux chercheurs maghrébins ou d’origine maghrébine travaillant pour les institutions publiques françaises (université, CNRS et INSERM...). Il s’agissait pour mon équipe de faire une évaluation scientifique rigoureuse de la contribution des « chercheurs et des universitaires maghrébins » au rayonnement de la recherche française dans le monde, en privilégiant les sciences fondamentales. Ce projet a particulièrement intéressé les instances du CNRS, puisqu’elles ont décidé de financer mon programme de recherche APN à hauteur d’environ 20 000 euros. C’est précisément dans ce cadre « APN » labellisé « CNRS » que nous avons lancé officiellement en avril 2005 notre enquête quantitative sur « les enseignants-chercheurs issus des migrations maghrébines ».
Criterium
Suprème actif
Suprème actif



Age: 35
Inscrit le: 08 Sep 2008
Messages: 4223
Localisation: ailleurs

Message Posté le: Mer Juin 17, 2009 15:48 pm    Sujet du message:
Je mettais l'accent sur le fait que:
- Les positions de Geisser sont très débattables et beaucoup ne signeront la pétition que par les conclusions valorisantes à l'islam qu'il a, et non pas pour la liberté d'expression (pourquoi ne pas faire une pétition pour islam-documents point org?) ni pour la recherche scientifique.
- Le conflit est au départ un conflit entre deux personnes que l'on essaye de politiser et de "voir en plus grand"; car effectivement, certains ont beaucoup à gagner de la reconnaissance de Geisser et de cette pétition: et ceux-là ne sont pas que Geisser mais une foule de musulmans peu modérés.
- Il ne faut pas voir le monde de la recherche comme une seule entité ayant les mêmes opinions et s'édifiant en masse contre ces histoires. Je viens d'expliquer certaines des raisons pour lesquelles je ne signerai pas cette pétition.

Deux extraits pour voir le problème d'une autre façon.
atheisme.org a écrit:
L'article de Vincent Geisser est présenté comme une analyse du site atheisme.org mais c'est faire insulte à la rigueur scientifique que de l'en qualifier ainsi. Geisser indique que 35 textes d'atheisme.org concernent le judaïsme mais oublie prudemment de préciser que cela ne représente que 4 % de l'ensemble du site, dix fois plus d'articles concernent le christianisme et l'islam. Manipulation de texte, tromperie des lecteurs, interprétations malveillantes et imputation de fausses citations, Vincent Geisser s'est laissé emporter par son exaspération devant ma critique de l'islam et de ses engagements personnels. Pour avoir dénoncé sa collusion avec le fondamentalisme musulman ("Vincent Geisser et l'islamophobie") et son implication dans le collectif Une école pour toutes et tous ("Le Collectif "Une école pour toutes et tous" échoue à rassembler contre la laïcité à Paris"), Geisser s'allie à Ternisien pour abattre un gêneur. Et pour cela toutes les manipulations sont les bienvenues à commencer par l'emploi de certains termes et une subtile utilisation des guillemets afin de m'attribuer des propos qui n'ont jamais été les miens. Mais cela ne suffit pas et mes articles critiques sur le judaïsme sont systématiquement travestis en antisémitisme. On chercherait en vain dans ce procédé la déontologie exigée pour un chercheur au CNRS. C'est d'ailleurs cette seule étiquette qui a fait du politologue la caution intellectuelle bon marché qu'attendaient les partisans du port du voile à l'école. Son petit livre La nouvelle islamophobie reste au niveau d'un tract simpliste en accusant de racisme quiconque critique l'islam, voire l'islamisme. Des titres de gloire bien maigres pour celui qui se satisfait d'un public facile et avide de disposer d'un guide à suivre. Dans un emportement qui trahit sa grande irritation face aux laïques et au succès de la loi contre les signes religieux à l'école, Vincent Geisser perd tout contrôle et n'hésite pas à accuser d'antisémitisme l'ensemble des défenseurs de la laïcité à la suite de Voltaire ! On ne saurait mieux s'autodétruire...

Observatoire indépendant du communautarisme en France a écrit:
Vincent Geisser en est. Chercheur à l’IREMAM [9], représentant de cette gauche universitaire islamophile qui a parfois du mal à distinguer clairement islamisme et islam, l’auteur de La Nouvelle islamophobie expose une thèse aussi erronée qu’insupportable : la France, en raison du traumatisme hérité de son histoire coloniale, n’arriverait pas à appréhender le fait musulman comme un fait religieux national. Le discours islamophobe emprunterait de manière privilégiée au registre républicain ses arguments d’un islam incompatible avec l’universalisme issu des Lumières. Dans le prolongement du racisme néo-colonial, les « républicains » ne seraient toujours pas sortis d’un rapport civilisateur à l’islam et verraient l’identité française comme exclusive de l’identité musulmane ! D’où l’hostilité des républicains au port du voile islamique à l’école ! C.Q.F.D.

Lorsque ces absurdités viennent d’organisations religieuses rétrogrades comme l’UOIF, ou d’associations qui ont fait de l’antiracisme incantatoire leur cheval de bataille comme le MRAP, il n’y a pas de quoi s’alarmer. On commence à être habitué. Mais quand c’est un universitaire attaché au CNRS, repris par le Monde diplomatique et derrière lui toute une frange de la gauche française qui se laissent abuser par les fondamentalistes de tous poils (sans mauvais jeu de mots à la Luc Ferry !) ; quand on les entend répandre la thèse d’un camp « national-républicain » forcément islamophobe, d’« intellectuels médiatiques » islamophobes, et même de « musulmans islamophobes » ; quand on les écoute, enfin, nous expliquer que les seuls intégristes sont les laïques et qu’au bout du compte, la laïcité masque un racisme « à la française » qui ne dit pas son nom, on ne peut qu’être indigné. « Les douaniers de la pensée sont de retour » [10] prévenait, il y a deux ans, un Pierre-André Taguieff décidément prémonitoire.
oeildenuit
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 6380
Localisation: Aix en provence

Message Posté le: Mer Juin 17, 2009 16:07 pm    Sujet du message:
Crti', nous avons les mêmes valeurs.
###Liens Interdits### quelle merveille ^^


Dernière édition par oeildenuit le Mer Juin 17, 2009 17:37 pm; édité 1 fois
alcibiade
Suprème actif
Suprème actif


Sexe: Sexe:Masculin
Age: 31
Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6608

Message Posté le: Mer Juin 17, 2009 17:19 pm    Sujet du message:
Moi aussi j'aime bien ce site, un des seuls qui ose dire les choses en face, surtout sur le judaisme.

Vu les thèses de ce monsieur Geisser, je ne suis pas pret de signer.
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Mer Juin 17, 2009 19:59 pm    Sujet du message:
on peut débattre des opinions de tout le monde et alors ? le problème n'est pas là mais à l'atteinte de droits légitimes ! supposons que le résultat d'une étude ne soit pas valorisante d'une doctrine, qu'elle reste légale (comme celle de Geisser) mais que l'auteur soit harcelé, celà ne justifie pas la non signature d'une pétition de soutien à sa faveur juste parceque la signature serait profitable non seulement à lui et aux défenseurs de la liberté intelectuelle (comme avec Geisser) mais également à de vrais racistes. et à mon sens, la reconnaissance de l'auteur ne sera profitable qu'aux défenseurs de la liberté intellectuelle, ceux qui signent pour ce principe, car la reconnaissance, aussi bien dans sons sens que dans sa formulation ne concernera que cette valeur, et non le racisme et les racistes.

Geisser est athée, et des pro- et anti-thèses de Geisser sont athées, croyants (dont des musulmans), agnostiques, déïstes, etc... alors parmi les pro- et anti-thèses du chercheur, beaucoup signeront pour la liberté d'expression, d'autres signeront ou pas, en ayant l'illusion que çà favoriserait certains. j'ai choisi de signer au nom de la liberté intellectuelle et scientifique, et j'appelle à faire de même.

quand sarkozy a dit que zapatero manquait d'expérience, même la droite espagnole s'est levée pour défendre le représentant de leur pays, c'est à ce principe qu'elle s'est intéressée et non aux principes de zapatero ou à l'idée que sa reconnaissance pourrait favoriser des gauchistes. et il était clair que la reconnaissance, aussi bien dans son sens que dans sa formulation ne concernait pas certains gauchistes malades (s'ils existent bien sûr), mais le principe de défendre zapatero quand son respect est atteint par un président, ainsi ceux qui l'ont défendu uniquement pour ce principe, qu'ils soient de gauche ou de droite (dont ceux qui partageraient la vision de sarkozy sur le sujet de discorde avec zapatero). qu'on imagine que la droite n'aie pas soutenu le président même si le principe de base était le soutien malgré les idées que pourraient avoir des gauchistes. avec Geisser (ou un chercheur qui ne soit pas d'accord avec ses thèses), là aussi le principe de base est la défense de la liberté intellectuelle, malgré les idées de certains adhérents à une doctrine quelconque (celle de Geisser ou autre). autrement il s'agira de tourner le dos à des principes auxquels on a toujours cru (ou peu-être juste auxquelles on avait l'impression de croire), ou alors croire à tort qu'on les applique vraiment, ce qui serait dommage. Obama a dit que les états-unis seraient plus forts en appliquant leurs véritables principes, et non en les transgressant.

si j'arrive à vous convaincre de signer la pétition, çà me ferait plaisir, comme çà m'a fait plaisir de modifier voire changer certaines de mes idées en discutant sur ce forum.

cordialement.
chiron
Actif
Actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 07 Nov 2005
Messages: 1191

Message Posté le: Sam Juil 18, 2009 00:23 am    Sujet du message:
Bonjour Bionique,

Peux-tu poster ici le texte de la pétition? Car je ne le vois pas clairement sur le site.
Et je ne peux pas signer quelque chose que je ne vois pas Wink
Invité








Message Posté le: Sam Juil 18, 2009 07:15 am    Sujet du message:
oeildenuit a écrit:
Crti', nous avons les mêmes valeurs.
Atheisme.org quelle merveille ^^



1ier ou 2d degré ?....
bionique
Super actif
Super actif


Sexe: Sexe:Masculin

Inscrit le: 17 Déc 2005
Messages: 2018
Localisation: la toile cosmique

Message Posté le: Lun Juil 20, 2009 16:43 pm    Sujet du message:
chiron a écrit:
Bonjour Bionique,

Peux-tu poster ici le texte de la pétition? Car je ne le vois pas clairement sur le site.
Et je ne peux pas signer quelque chose que je ne vois pas Wink

Salut Chiron,

Voici la pétition :

***à demander par mp(t)***

Il s'agit de la lettre ouverte à Mme Valérie Pécresse, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (9 juin). Sur le même site on peut également trouver sa réponse, et les lettres ouvertes à la présidente du CNRS, sur Lettres ouvertes, communiqués, motions.

Merci Wink
Toune
Membre
Membre




Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 265

Message Posté le: Lun Juil 20, 2009 17:21 pm    Sujet du message:
oeildenuit a écrit:
Crti', nous avons les mêmes valeurs.
###Liens Interdits### quelle merveille ^^


Tiens ? Les webmestres sont-ils pro-islam pour que la règle d'interdiction des liens ne s'applique pas à cette pétition ?
Invité








Message Posté le: Lun Juil 20, 2009 17:50 pm    Sujet du message:
Le règlement a écrit:
Une section est à disponibilité pour la publication de sujets et de liens pour les associations caritatives et les liens pour des pétitions en tout genre.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum pour jeunes -> Pétitions...